Restauration d'un Corsaire anonyme

10 octobre 2011

Refection de barrots "in-situ"

20111009_BarrotsDePont_R-5692On connait les techniques de remplacement de barrots. Il se trouve que je me suis rendu compte que les 2 plus longs soutenant le pont avaient été bien fragilisés : à l'endroit ou passe un elongis, et donc où le barrot est déjà un peu plus faible, et bien juste en dessous, il avait un trou de 15mm de diamètre, rempli à la pâte à bois!

J'ai donc décidé de le refaire, solide et sympa, mais uniquement sur la partie abîmée.Mais plûtot que de rapiècer, j'ai choisi de réduire l'épaisseur du barrot et remplacer par 2 lames de sapelli et 2 lames de frêne.

Les étapes :

  1. Tracer la partie à supprimer
  2. Supprimer grossièrement à la scie sauteuse
  3. Terminer à la ponceuse à bande. J'ai monté un guide pour rester à angle droit, et surtout mis toute l'aspiration possible car ça en met partout
  4. Choix et découpe des lames de bois
  5. Imprégnation à la résine epoxy pour un collage plus profond
  6. Encollage à la résine epoxy chargée, égalisage à la spatule à dents. Là faut plus trainer
  7. Mise en place des lames et serre-joints. Recours au scotch de démagement pour éviter d'abîmer les serre-joints avec la résine
  8. On en profite pour étayer et rattraper un défaut d'alignement des barrots. Pour monter de 4mm je pousse l'étayage à 5mm, j'ai estimer 0,5 à 1mm de retrait du bouge de barrot (au pif)
  9. Polymérisation complète
  10. "Démoulage"
  11. Ponçage

20111009_BarrotsDePont_R-562520111009_BarrotsDePont_R-563320111009_BarrotsDePont_R-5635

 

 

 

20111009_BarrotsDePont_R-563720111009_BarrotsDePont_R-561220111009_BarrotsDePont_R-5654

 

 

 

20111009_BarrotsDePont_R-565820111009_BarrotsDePont_R-567020111009_BarrotsDePont_R-5662

 

 

 

20111009_BarrotsDePont_R-567420111009_BarrotsDePont_R-5660 20111009_BarrotsDePont_R-565220111009_BarrotsDePont_R-5681

Posté par zygomar à 01:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

02 octobre 2010

Achetez du bon côté

C'est connu, le bon coin pour y trouver l'objet de nos rèves, c'est super. On y trouve aussi des escrocs et des négligents. D'ailleurs, c'est écrit dessus, c'est fait pour les achats de visu, ne pas envoyer d'argent avant d'avoir reçu l'objet. Sage conseil.

Mais en général, mon général, le vendeur ne l'entend pas de cette oreille.

Oour des montants qui ne justifient pas le déplacement, mais pour une somme significative à mes yeux, je procède comme suit :

  • Premier filtre : demande d'information sur l'objet, origine, numéro de série si échéant, et d'autres photos. Déjà si c'est une arnaque, soit je n'ai pas de réponse, soit ça vient en mauvais français, en anglais, incohérences, proposition de mandat-cash, etc...
  • Second filtre : coup de téléphone. Là aussi, on "sent" mieux le vendeur et le vendeur commence à nous "sentir"
  • Proposition de sécuriser la vente de manière réciproque via un engagement, c'est à dire un contrat. Pour ce faire, j'ai rédigé un formulaire qui stipule les éléments importants d'une vente : parties, chose, prix, transfert de propriété, livraison, retrait (voir ci-dessous)
  • Troisième filtre : J'envoie un contrat signé et j'attends que le vendeur me le retourne.
  • Alors seulement j'envoie le chèque.

Ca fonctionne très bien, même si ça ne garanti rien ! On a un recours et les filtres limitent la casse. Les escrocs ne veulent pas perdre de temps et les négligents savent qu'ils seront rappelés à l'ordre. Plusieurs achats, et je suis prêt à recommander les gens avec qui j'ai fait affaire. Un ebay à la mano en quelque sorte.

Le formulaire, version OpenOffice et version MS Excel

Posté par zygomar à 08:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
03 septembre 2010

Naut'Antics 2010, Annecy, 18 et 19/09

fete_nautique_lac_annecy_nautantics_2010Après l'édition 2009 et aussi les Voiles D'Annecy 2010, les Vieux Safrans remettent ça. Les Naut’antics d’Annecy, rassemblement de bateaux et voiliers bois anciens, auront lieu les 18 et 19 Septembre 2010 !

Cette belle fête musicale réunira barques, canots, voiles avirons, Requins, Dragons, Bélouga, Corsaires, Stars et tant d’autres merveilles du patrimoine.

Plus d'infos, programme, inscriptions directement sur le site des Vieux Safrans.

Qu'on se le dise !

Posté par zygomar à 07:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 septembre 2010

National Corsaire et Myth of Malham Cup 2010

CORSAIRE10_0398A y est, 3ème National, 4ème Myth of Malham Cup à bord du Gitan, invité par l'infatiguable Roudoudou, équipé de son frère Alex.

Une semaine à bord d'un Corsaire avec l'équipement, la tomme de Savoie, l'accordéon et les sacs de couchages, bref, pas beaucoup de place.

Que de bons moments ! En plus cette année on a répondu présents à une proposition de déguisement, on pensait faire cela 1 jour et finalement on l'a gardé toute la semaine.

On finit 12/32 et 12/42 malgré des grosses bétises du genre "ne pas avoir pensé à regardé les instructions pour le passage de la bouée de dégagement, y arriver en tête, se tromber de sens, se retrouver face à la flotte, demi-tour, s'empêtrer dans un bateau emmélé dans la bouée, toucher la bouée, réparer la faute (360°) et repartir dans le dernier quart pour finir 7". Et des comme ça on en a plusieurs, mais on assumait toujours tous les 3 : on n'arrive pas à être aussi sérieux que des autres :-)

On déplorera les abandons de La Risée (collision), Mustic (avarie de safran), Grin'hu (avarie de dos)  entre autres, mais surtout celui de Vert Mine, le local et bizuth qui était en tête. Antoine et Nolwenn maîtrisent la stratégie, la tactique, la nav, les règlages, bref, ils étaient bons partout. Ils avaient gagné la Myth of Malham 2 jours avant, et de haut vol.

_Users_julienbaglione_streliski_Desktop_P8040377MEt paf, démâtage, comme nous l'an passé.

Avec de la chance et de la solidarité, Vassili nous avait prêté un mât, 4 heures de route dans la nuit, du taf avec plein d'aide, un peu de chance et on avait pû repartir.

Là on a bien essayé à nouveau de les aider, on a réussi à trouver des mâts (3 possibilités), mais ça ne l'a pas fait et ils ont dû se résoudre à abandonner. Dommage.

En plus, mauvaise surprise, Vert Mine montre un bouchain abîmé, et pour avoir regardé de près, il y aura au moins un long sêchage, une reprise (scarf) du fonds et du bordé babords, Eux qui avaient bossé dessus tout l'hiver (lest, le puit de dérive et la peinture).

Bon ben ça me rassure, j'ai raison de prendre mon temps alors j'y retourne.

Posté par zygomar à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 août 2010

Il flotte !

mae1

Non, pas le mien. Celui-là, ci contre, le Randonneur 980, de la famille des fameux RM. Cliquez sur leur photo et vous serez transportés sur leur blog.

Celui de Frédéric et Olivier. Dans ma liste de liens d'amis depuis plusieurs mois, le fameux Randonneur est à l'eau. J'aurais bien aimé le voir près de Tréguier (nous y étions les 4 et 5 pour le National Corsaire 2010 mais le temps nous a manqué). 

4505 heures de travail bien pensé, sans relâche, durant 3 ans 1/2. Tous les week-end, toutes les vacances. Les familles derrière pour soutenir.

Et au bout, la récompense : l'une des constructions amateur en CP les mieux finies. Un exemple : les angles derrière les aménagements, donc invisibles, sont aussi bien finis que ceux visibles.

Un soir j'avais appelé Frédéric pour papoter une heure. On a échangé sur les enduits, les états d'âmes, le travail en duo, les peintures. Un gars très gentil, très ouvert.

Une belle histoire : deux amis qui se lancent dans l'aventure en février 2007 en commençant par installer un tunnel de maraîchers et en poursuivant par une mise à l'eau le 17 août 2010 à Tréguier. Deux styles différents mais complémentaires.

Quand on part pour ce genre de projet, on se découvre soi-même, on découvre l'autre. Alors il faut apprendre à bien s'entendre. Tout le monde ne va pas au bout de ce genre de projet. Je me rappelle d'une coque en strip planking près de chez moi (Cruseilles) : une fois retournée elle est restée des années dehors, sans enduits, sous une bâche, a pourri, s'est effrondrée.

Eux ont pour point commun la tenacité alors forcément ça aide. Dans les derniers mois ils ont eu encore des surprises mais en quelques coups de fil et un peu de réflexion la solution était trouvé pour le mât. Comme une lettre à la poste !

Et en plus, ils n'ont eu de cesse de partager leurs expériences sur leur blog, en toute modestie mais dans les détails, avec toujours plein de photos. Celui qui veut tenter pareil défi a maintenant un blog de référence.

Et donc le 17 août ce fut la mise à l'eau au port de Tréguier avec même un petit rond dans l'eau.

Bon ben moi il faut que j'y retourne ! J'ai un peu l'impression de faire joujou à côté d'eux...

Posté par zygomar à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 août 2010

Enduits

PlancherAvant

20100718_Enduits_1J'ai pas mal avancé sur les aménagements, j'ai tiré la majorité des joints-congés.

Je veux profiter du fait que le bateau n'est pas ponté et que les carlingues ne sont pas encore en place définitivement pour faire le gros des enduits et peintures intérieures. En plus, j'ai envie de voir un peu de "fini".

J'ai appliqué le cycle suivant (pour rappel, les joints congés, fibrés ou non étaient appliqués avec un tissu d'arrachage, donc pas besoin de les poncer)

  • 4 couches de G4.
  • Egrénage au 80 ou 120. Je me suis rendu compte que c'est plus facile 1 semaine après car comme les solvants se sont évaporés complètement le G4 est bien dur et les abrasifs ne s'encrassent pas.Eviter les ponceuses, trop aggressives
  • pour faire propre, application d'un enduit de finition. J'utilise du Mixfill 10 à préparer de chez Sicomin. L'alternative c'est Interfill 810 de chez International.
  • ponçage au 120
  • correction des gros défauts et reponçage.
  • après il y aura les apprêts et laques ou vernis.

Sur les photos, quand ça brille c'est du G4 pas encore poncé. Il est poncé à la cale ou à la main (pour déglacer sans enlever d'épaisseur).

Je paufine encore la technique que Fréderic m'a conseillée pour l'enduit et je partagerai ça prochainement.

20100718_Enduits_R_01 20100718_Enduits_R_03 20100718_Enduits_R_06
20100718_Enduits_R_08 20100718_Enduits_R_11 20100718_Enduits_R_15
20100718_Enduits_R_17 20100718_Enduits_R_19 20100718_Enduits_3

Posté par zygomar à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juillet 2010

G4

G4Le G4 est un primaire d'accrochage monocomposant qu'on utilise aussi comme bouche-pore et en imprégnation. Il s'applique aussi bien sur le bois que sur le métal.

Il est conçu par Soloplast-Vosschemie, une société Allemande qui produit aussi bien de la résine polyester que de la résine epoxy, mais la version "bateau" est dans la gamme Yachtcare comme ça on peut l'acheter plus cher...

Comme j'en ai eu besoin, vous pouvez télécharger une copie de la notice d'utilisation ici.

Très bon pour assurer une bonne accroche à la résine sur un bois ancien (et neutraliser d'autres produits encore présents dans les pores du bois).

Contrairement à la résine époxy, il réticule par évaporation de solvants et ensuite grâce à l'humidité de l'air. A noter qu'il ne faut pas se tromper de diluant, certains ont eu de très mauvaises surprises.

Quantités utilisées ce jour pour environ 3,50m2 de cp acajou bien sec (cabine avant)

  • 1ère couche en dilution 200% : 250ml. Sec au toucher en 1h30 par 23° et 45% d'hygrométrie
  • 2ème couche en dilution 100% : 300ml. Sec au toucher en 2h
  • 3ème et 4ème couches en pur : 320ml par couche. Sec au toucher en 2h30 environ

Au niveau timing, une fois que le support est parfaitement poncé, dégraissé et dépoussiéré, il faut compter dans mon cas ci-dessous 3x1h15 + 6h soit 9h45 de disponibilité.

Si on ajoute une couche d'enduit de protection ou de finition en mouillé sur mouillé, compter 6h à 12h avant d'appliquer un produit bi-composant (évaporation totale du solvant) + temps d'application.

L'avantage de travailler en "post-it" (mouillé sur mouillé) c'est qu'en plus d'avoir une accroche chimique on s'évite des heures de ponçage.

Posté par zygomar à 15:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
15 juillet 2010

National Corsaire et Myth of Malham Cup 2010, Perros-Guirec

Le 1er août ce sera le départ de la Myth of Malham Cup, course de Corsaire endurante tracée théoriquement pour 30 milles nautiques, soit une bonne journée de navigation. Puis le 3 août, départ du National Corsaire, avec 4 jours de course croisière côtière et de parcours banane dans le décor magnifique des Côtes d'Armor.

Entre 50 et 65 équipages s'y retrouveront, referont le monde sur les pontons et défendront le bout de gras autour des bouées

Participants : pour vos GPS et logiciels, les waypoints dans ce fichier GPX en WGS84. J'insiste sur le fait qu'il appartient à chacun de les valider et que le fait de les télécharger n'implique aucune responsabilité de ma part, celle ci incombant au chef de bord qui saura préparer ses navigations. Idéalement vérifiez les avec Google Earth comme ci-dessous.

Perros_Guirec2010

Posté par zygomar à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juin 2010

Gambas le Corsaire tranquille

Petit clip de Gambas, Corsaire JOG rénové et entretenu depuis 1996 par mon ami Paul, aux Vieux Safrans.

Ce week-end, c'était l'occasion pour Charles, qui rénove aussi un Corsaire, et Yves, qui rénove un Cap Horn (un plan Herbulot devenu assez rare, en bois moulé, grand frère du Cap Corse), de se faire la main.

Ne prenez pas peur, il y a un ours qui se déplace à bord mais il est très gentil, il adore fabriquer des rustines pour jouer.

Posté par zygomar à 23:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
13 juin 2010

Voiles d'Annecy 2010

20100613_VoilesAnnecy2010_42Ce week-end ce sont déroulées les premières Voiles d'Annecy : un rassemblement de vieux grééments organisé par l'atelier d'entraide "Les Vieux Safrans".

17 embarcations de type Requin, Dragon, Belouga, Mini Star (pièce unique au monde), Aber et Corsaire se sont cotoyés dans la pétole et la brise.

Une bonne partie de ces unités (toutes les présentes en parfait état) ont été restaurées, rénovées ou entretenues dans notre atelier.

Les nuages ont joué avec le lac pour saluer l'événement en donnant au plan d'eau des reflets sombres à turquoise, dignes des plus beaux lagons tropicaux.

Jugez plutôt, sur certains clichés on en devinerait presque des cocotiers. Eh si, vous êtes bien au Lac d'Annecy.

20100613_VoilesAnnecy2010_30 20100613_VoilesAnnecy2010_10 20100613_VoilesAnnecy2010_20

20100613_VoilesAnnecy2010_32 20100613_VoilesAnnecy2010_33 20100613_VoilesAnnecy2010_28

20100613_VoilesAnnecy2010_35 20100613_VoilesAnnecy2010_14 20100613_VoilesAnnecy2010_29
Photos P. Hudelot

Félicitations à l'équipe "de bras cassés" qui a su organiser un événement "à la bonne franquette" cependant majestueux et très sympatique.

Posté par zygomar à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mai 2010

Tout fout l'camp, moi j'vous l'dit !

Je vais prendre ma carte d'adhérent au club des CMA : les

C'était Mieux Avant. 

Je vous explique : ce soir , direction chez le castor, puisqu'à la télé ils m'ont dit qu'il y a tout s'qui faut, outils et matériaux. Pour une planche de contreplaqué (CP) de 60x120cm, tout bête quoi.

Le CP de 10mm tout bête, il est en général entre 18 et 20 roros à la coupe, entres autres chez leurs concurrents directs, à 2 bornes. Bon, OK, le premier il n'a jamais de stock (2 fois sur 3) et le second il ne peut pas être plus précis qu'à 2mm près.

Je lui donne les mesures, et là le gars il me dit "c'est plus à la coupe, c'est la feuille entière". Soit une feuille de 250x122cm. Et il me dit "mais vous êtes gagnant" ! La feuille est au prix du mêtre carré. Ah bon ? Oui, 48 roros. Cherchez l'erreur. Si vous ne trouvez pas, relisez depuis le début.

Et il insiste, le bougre ! Il continue à me faire croire qu'ils étaient 2 fois plus chers que leurs concurrents voisins. Il me prend pour un lapin de 6 semaines, j'vous le dit ! Alors je demande :

"_ Mais si je n'ai pas besoin de tout ça ?
_  Vous pouvez nous laisser ce que vous ne voulez pas

_ Et si on n'a pas de scie ou qu'on a 2 mains gauches pour un droitier ?
_ ...

_ Mais ça va faire beaucoup de déchets !
_ Ah mais sou peu
(la sussi il ment, ça ne ser pas sou peu mais plein de sous) on aura aussi des planches plus petites

_ Mais ça ne résoud pas le problème du gars qui a des pieds à la place des mains !
_ ..."

Moi je vous le dit, le gars c'est pas un commercial. Il a tout simplement oublié de me dire qu'ils vendent des scies circulaires avec rails, des équerres, des masques à poussière et même des mains droites !!!

Les doubles mains gauches faut pas qu'ils restent sur Annecy, sinon ça va leur coûter cher en sous-traîtance !

Posté par zygomar à 20:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 mai 2010

Echange Corsaire contre bon soins. Kikinenveu ? Trop tard...

DSCF5450Bruno n'a pas trouvé de local pour terminer la rénovation de son Corsaire "Gremlins.

Il l'a donné à celui qui saura montrer qu'il veut vraiment mener sa restauration à bout, et on sera nombreux à l'encourager.

Photos sur son blog créé pour l'occase. L'annonce était sur le site de l'AS Corsaire.

Note du 6/6/2010 : Gremlins a trouvé preneur.

Posté par zygomar à 23:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
07 mai 2010

Nouveau Site Oueb pour les Vieux Safrans

VSAlogo

A y est, le site des Vieux Safrans d'Annecy fait peau neuve. En fait, c'est VieuxSafrans.com qui va prendre le relais.

Il faut féliciter deux personnes à cette occasion :

  • Vincent G., le fils de Dominique notre ex. chef d'atelier et co-fondateur de notre association, a conçu et maintenu le site original VieuxSafrans.org pendant plusieurs années, à titre gracieux. Ce travail a grandement contribué à notre notoriété.
  • Et puis récemment, Marc L. a proposé, toujours bénévolement, de reprendre entièrement l'architecture du site et y a rapidement ajouté du contenu.

Ce transfert permettra une réactivité encore plus grande notamment à l'approche de notre événement phare, les Naut'Antics.

Je vous invite à visiter et revisiter le site en version béta (toutes les rubriques ne sont pas encore agrémentées de contenu), il est lui aussi très agréable à parcourrir.

Posté par zygomar à 01:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Fein : quand tu goûtes à ça tu ne t'en passe plus !

20100502_Fein_3J'ai découvert ça aux Vieux Safrans : une scie puissante avec des lames de plusieurs sortes pour aller dans des coins pas possibles, à plein bois, qui peut couper les clous et surtout en affleurant.

Ca s'appelle une Fein.

Il y a 2 modéles actuellement, une 250W et une 400W. La mienne est une Supercut, donc 400W, achetée sur un site d'annonces, quasi neuve pour pas cher du tout (avant dernier modéle, au moment où je poste ce billet on en trouve encore en destockage).

Le nouveau modéle permet de changer de lame sans clé, juste avec un levier, mais du coup on atteint des prix déraisonnables, même pour un produit de cette qualité. Bosch et Makita ont maintenant un produit concurrent.

Je viens de m'en servir pour décoller des tasseaux collés à l'epoxy. Jugez plutôt :

20100502_Fein_2 20100502_Fein_1

Posté par zygomar à 00:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Coffres : on va simplifier un peu

CoffreArriere coffres





20100502_CoffreTribord_1 20100502_CoffreTribord_2 20100502_CoffreTribord_3

Au départ j'étais parti pour faire des doubles fonds dans les coffres, avec

  • mousse de flottabilité au fonds
  • trappe bien fixée pour garder les volumes de mousse au fonds en cas d'eau
  • possibilité de démonter pour vérifier, traiter le cas échéant

Et en fait au fur et à mesure que j'avançais (très lentement) les contraintes arrivaient : la trappe ne peut s'ouvrir d'un seul tenant, difficultés d'accès à la zone du tableau arrière, taille des tasseaux, volumes de mousses en plusieurs parties pour pouvoir sortir.

Alors j'en ai eu marre, j'ai sorti la Fein et en 1 heure les coffres étaient comme avant. 2 jours après (soit 6 heures de boulot) tous les joints congés étaient finis dont 3 armés à la fibre. Environ 6 mètres de joint en 2 fois. Et du coup je revois la fin des travaux à l'intérieur arriver. J'ai vraiment envie d'aller sur l'eau !

Posté par zygomar à 00:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 mai 2010

Baladeuse qui se balade bien

20091123_BaldeuseALED_1RUne baladeuse qui ne chauffe pas (donc on ne se brûle pas même si elle est à 5cm du visage), qui tombe sans griller l'ampoule, qui consomme peu, passe presque partout : une petite lampe à pince qu'on trouve pour une dizaine d'euros. On met une led 3W (très puissante donc) et le tour est joué.

Avantage sur la frontale : pas de piles à changer ou faire recycler, pas d'accus à faire recharger (3 fois, après ça ne tient plus la charge et là on comprend  qu'ils ont coûté très cher et ne seront jamais amortis, bien moins écolo qu'on veut nous le faire croire...).

La mienne a bien vécu déjà, elle attire l'epoxy en chute libre...

Oups, je viens de m'apercevoir que je radote. Et oui, j'en ai déja parlé. C'est dire si je la trouve bien...

Posté par zygomar à 23:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 avril 2010

Grand Large

GrandLargeAvantGrandLargeApresPetit clin d'oeil et félicitations à mon ami Dominique B. qui a fini la restauration de sa barque "Grand Large" aux Vieux Safrans.

Ci-dessus l'état "avant" et "après", et "elle est même passée à la télé" , c'est maintenant une star du petit écran

Posté par zygomar à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 décembre 2009

Panneau de descente

cloisonrouf descente

IMG_5403R Dans la foulée, je termine le panneau de descente : il me permettra de vérifier que le bateau garde ses formes : au moindre écart le panneau de descente ne rentre plus à sa place, il suffit donc de le placer à chaque opération d'assemblage et de vérifier qu'il garde bien son jeu.

Les formes sont relevées selon mon procédé favori.

La pièce intermédiaire entre le cockpit et le panneau de descente a nécessité pas mal de temps de mise en forme de tasseaux en sapelli (très ressemblant à l'acajou, mais plus dur).

IMG_5392R IMG_5393R
IMG_5407R IMG_5402R

Posté par zygomar à 01:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

Cloisons de roof

cloisonrouf bancsetcloisonsderoof

IMG_5376RLe roof est en quelque sorte le toit du bateau. Sur un Corsaire c'est le toit de la cabine centrale. Les cloisons de rouf, ou hiloires de descente, dont les deux panneaux de part et d'autre de l'entrée de la cabine, ou "descente".

Et bien ça ma pris comme d'une envie pressante, j'en avais marre de ces panneaux que je n'arriverais pas à récuperer en état "vernissable". Alors en une soirée j'ai repris couteaux, burin, pied de biche, Dremel et Fein et j'ai tout enlevé, bien propre. Y compris les bancs de cockpit.

Mon ami Fabien ayant un peu de rabe de CP Marin Sapelli, je les ai refait avec.

Au passage, quand vous achetez du CP marin en petit quantité, vous allez avoir des dessus et des dessous de palette, avec défauts visible ou bouchés à la pâte à bois (vu par 2 fois chez Boisserolle). Donc si vous pouvez, vérifiez ou faites vérifier vos panneaux avant de conclure...

Pour refaire cette partie, il est important de prendre des mesures avant démontage, voire de faire des gabarits.

IMG_5388R IMG_5389R IMG_5378R

J'en ai profité pour reprendre un bout de serre-banc et de lisse de banc qui étaient bien abîmées.

IMG_5390R IMG_5379R IMG_5391R

Posté par zygomar à 00:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Baladeuse

IMG_5387RMa baladeuse moderne : un spot à 9€ de chez Casto dans lequel j'ai mis une LED 3W, une des plus puissantes du moment.

Ca ne chauffe pas (utile quand on a la tête contre la lampe dans les équipets), ca ne consomme presque rien, ça ne grille pas même quand elle tombe.

Ca me change des ampoules et néons cassés.

Posté par zygomar à 00:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :