CORSAIRE10_0398A y est, 3ème National, 4ème Myth of Malham Cup à bord du Gitan, invité par l'infatiguable Roudoudou, équipé de son frère Alex.

Une semaine à bord d'un Corsaire avec l'équipement, la tomme de Savoie, l'accordéon et les sacs de couchages, bref, pas beaucoup de place.

Que de bons moments ! En plus cette année on a répondu présents à une proposition de déguisement, on pensait faire cela 1 jour et finalement on l'a gardé toute la semaine.

On finit 12/32 et 12/42 malgré des grosses bétises du genre "ne pas avoir pensé à regardé les instructions pour le passage de la bouée de dégagement, y arriver en tête, se tromber de sens, se retrouver face à la flotte, demi-tour, s'empêtrer dans un bateau emmélé dans la bouée, toucher la bouée, réparer la faute (360°) et repartir dans le dernier quart pour finir 7". Et des comme ça on en a plusieurs, mais on assumait toujours tous les 3 : on n'arrive pas à être aussi sérieux que des autres :-)

On déplorera les abandons de La Risée (collision), Mustic (avarie de safran), Grin'hu (avarie de dos)  entre autres, mais surtout celui de Vert Mine, le local et bizuth qui était en tête. Antoine et Nolwenn maîtrisent la stratégie, la tactique, la nav, les règlages, bref, ils étaient bons partout. Ils avaient gagné la Myth of Malham 2 jours avant, et de haut vol.

_Users_julienbaglione_streliski_Desktop_P8040377MEt paf, démâtage, comme nous l'an passé.

Avec de la chance et de la solidarité, Vassili nous avait prêté un mât, 4 heures de route dans la nuit, du taf avec plein d'aide, un peu de chance et on avait pû repartir.

Là on a bien essayé à nouveau de les aider, on a réussi à trouver des mâts (3 possibilités), mais ça ne l'a pas fait et ils ont dû se résoudre à abandonner. Dommage.

En plus, mauvaise surprise, Vert Mine montre un bouchain abîmé, et pour avoir regardé de près, il y aura au moins un long sêchage, une reprise (scarf) du fonds et du bordé babords, Eux qui avaient bossé dessus tout l'hiver (lest, le puit de dérive et la peinture).

Bon ben ça me rassure, j'ai raison de prendre mon temps alors j'y retourne.